Intervention 6eme
Confiance en soi & influence des pairs

Objectifs élèves
  • Développer la confiance en soi et l’empathie
  • Identifier les moments générateurs de stress, d’inconfort ou d’émotions désagréables dans des situations groupales
  • Acquérir de nouveaux outils pour s’affirmer et prendre position
  • Réfléchir aux influences qui s’exercent en groupe et à leurs conséquences
  • Expérimenter un espace d’échanges entre pairs et avec les adultes (prof, pro de santé)
  • Expérimenter des techniques de focalisation de l’attention et de recentrage
  • Réfléchir aux raisons qui poussent à la consommation
Objectifs intervenants
  • Assurer une posture d’échange et d’écoute
  • Instaurer un cadre et une relation de confiance
  • Permettre l’engagement des élèves à travers un outil ludique
  • Développer/renforcer la coopération entre élèves
  • Fournir aux élèves des outils de focalisation de l’attention et de recentrage
  • Amener la réflexion autour des influences de groupe et des conséquences
  • Présenter les différentes stratégies de refus dans un contexte groupal
  • Amener la réflexion sur les raisons qui poussent à consommer
Outils

Jeu du bonbon : 5 cartes (3 cartes « consommateurs » et 2 cartes « abstinent ») / Séquence orale de pleine conscience / Fiche outil « Exercices de centration »

Moment de l’intervention

Minimum 1 mois après la rentrée, le temps que le climat scolaire s’installe

Durée

55 minutes

Personnes impliquées

Elèves / Prof / Intervenant.e.s / Infirmièr.e / PsyEN / Représentant.e de la direction (principal.e ou adjoint.e, CPE)

Contenu
  1. Introduction à la séance (10 minutes) 

Méthodes expérientielle & interrogative & magistrale

Une fois que les élèves ont pris place, le psychologue animateur se présente (prénom, fonction) et interroge les élèves sur la définition de son métier. Ensuite, la séance de méditation pleine conscience commence (5mn). Durant cet exercice, les élèves sont invités à prendre conscience de leurs sensations dans l’instant présent. Un petit débriefing de la séance de méditation est fait. Afin de faire le lien avec l’année précédente, le psychologue animateur interroge les élèves sur ce dont ils se souviennent. Ils sont amenés à citer les 6 émotions de base (joie, colère, peur, tristesse, dégoût, surprise) et doivent préciser leur fonction, leur repérage dans le corps et les difficultés potentielles pour les identifier. L’intervenant.e se rend disponible pour amener du contenu théorique si besoin. Tout comme en CM2, les CJC sont présentées, permettant au psychologue animateur d’expliciter les objectifs de la séance aux élèves : quelles sont les raisons qui poussent à consommer. 

  1. Mise en situation (10mn)

Méthode experientielle

Des petits groupes de 6 élèves sont formés et chacun.e reçoit une carte lui indiquant un rôle à jouer : 3 élèves reçoivent la carte « Je mange des bonbons et j’essaie de convaincre ceux qui n’en mangent pas d’en prendre », 2 autres reçoivent la carte « Je ne veux pas manger de bonbon » et 1 reçoit la carte « Observateur ». Il leur est donné le moins d’informations possible afin de ne pas influencer le jeu. Le rappel des règles de groupe est fait avant que le jeu ne commence : ne pas se moquer, ne pas interrompre l’autre quand il parle, rester bienveillant les uns envers les autres… Chacun des participants garde sa carte secrète, ils ne doivent pas connaître le rôle à jouer des autres élèves. Le jeu commence lorsque le psychologue-animateur dépose au centre de chaque groupe un petit tas de bonbons. Ensuite, le psychologue animateur se déplace de groupe en groupe afin d’observer les interactions entre les élèves.

  1. Débriefing du jeu et réflexion (15mn)

Méthodes analogique & interrogative & magistrale

Chacun.e des participant.e.s est invité à partager son ressenti par rapport à ce qu’il s’est passé durant le jeu mais également décrire ce qui s’est dit ou fait et ce que cela a engendré comme réactions/émotions. Les difficultés rencontrées face à la pression du groupe sont également évoquées afin de prendre conscience des notions d’influence des pairs et de conformisme dans des situations du quotidien. A partir de cette situation les élèves sont questionnés sur les différentes stratégies mises en place par « l’abstinent » pour refuser l’offre. L’intervenant.e vient compléter au besoin en citant les stratégies efficaces : l’humour, les alliés, le compromis et l’excuse. Sont abordées également les stratégies pouvant conduire à l’exclusion du groupe : le disque rayé, l’inversion des rôles, le changement de groupe. 

  1. Vidéo d’illustration (5mn)

Méthode magistrale

Une vidéo montrant une expérience en psychologie sociale (expérience de Asch) leur est montrée afin d’illustrer ce qu’ils ont expérimenté à travers le jeu du bonbon.

  1. Conclusion de la séance (10mn)

Méthodes interrogative & analogique & magistrale

Les élèves sont invités à évoquer ce qu’ils ont compris, retenu et appris de la séance. Nous leur demandons quel lien peuvent-ils établir entre l’exercice de méditation pleine conscience en début de séance et le jeu du bonbon. L’intérêt ici est de mettre l’accent sur le fait que prendre conscience de ses ressentis corporels, dans le moment présent, peut permettre de prendre des décisions et de les exprimer de manière plus sereine, en conscience et en adéquation avec ses valeurs profondes. L’intervenant.e est chargé.e d’apporter ce contenu s’il est manquant dans le discours des élèves. Enfin, il leur est demandé par quoi pourraient être remplacés les bonbons du jeu. L’objectif est d’établir un lien entre premières consommations de substances et pression du groupe/conformisme. Cela introduira la séance de l’année d’après, qui aborde plus directement l’addictologie. 

  1. Distribution du support-outil d’ancrage

Il sera fourni aux élèves une fiche-outil sur laquelle figurent quelques exercices d’ancrage dans le moment présent, qu’ils pourront mettre en pratique dans leur quotidien. Cette fiche servira de support qui laissera une trace de notre intervention. Ils pourront l’amener à la maison afin de la montrer à leur famille.