L'heroïne

QU EST CE QUE C EST ?
L’héroïne est un opiacé puissant obtenu à partir de la morphine. Les opiacés sont des produits naturels contenus dans le latex du Pavot, plante qui sert également à la fabrication de l ‘opium. L’héroïne se présente sous forme de poudre, elle est le plus souvent dissoute et injectée mais aussi sniffée ou fumée. L’usage d’héroïne semble être en baisse depuis quelques années mais il nous faut être attentif aux productions records constatées depuis peu de temps en Afghanistan. 

EFFETS
L’héroïne provoque l’apaisement l’euphorie et une sensation d’extase. Elle agit comme anxiolytique puissant et comme antidépresseur. L’effet immédiat de l’héroïne appelé « flash »est très violent il est suivi d’une sensation d’euphorie et de somnolence, quelquefois nausées, vertiges et ralentissement du rythme cardiaque l’accompagnent. En cas d’usage répété le plaisir des premières prises ne dure pas, le plus souvent quantités et fréquences ont augmenté pour tenter de retrouver les premières sensations. La dépendance puissante s’installe alors ainsi que l apparition de troubles comme l’anorexie l’insomnie. Le sujet alterne périodes d’euphorie sous héroïne et périodes d ‘agitation lorsqu’il est en manque. 

RISQUES
Les risques importants de l’heroinomanie sont liés au fort pouvoir toxicomanogène de cette substance, le mode de vie de la personne heroinomane est un risque en soi : désocialisation, hygiène précaire, conduisent souvent ce dernier à présenter en plus de sa toxicomanie un tableau clinique nécessitant des soins multiples. Le fort pouvoir contaminant des virus tels que celui du SIDA et ceux des hépatites fait que les pratiques de partage de seringues peuvent être considérées comme responsable des 20% des contaminations par le VIH chez les injecteurs et 80% des contaminations par le VHC. Depuis le milieu des années 90 et l’extension des traitements de substitution à l’héroïne on observe une décroissance de la part des usagers actifs, aujourd’hui il est devenu plus facile de soigner l’heroinomanie. L’usage d’héroïne est interdit, cela constitue pour notre code pénal un délit et des centres spécialisés sont au service de celles et ceux qui souhaitent mettre un terme à leur consommation.